Bonjour,Café civique du jeudi 25 août 2022Les Collectivités Territoriales, la Décentralisation et les Rôles des Partis Politiques Nos banquiers sont plus que jamais des suceurs de sang insatiables et réduisent le peuple à vivre dans la crasse.Chères et chers compatriotes,En moins de vingt-quatre heures, la sortie révolutionnaire  de l’ex-Sénateur Moïse Jean-Charles a porté des fruits pour le bas-peuple et la classe moyenne. Le Gouverneur de la Banque Centrale a DESSERRÉ SA PROIE pour la laisser respirer avant de l’ÉTOUFFER DE NOUVEAU. Que faut-il penser de M. Baden Dubois qui a donné une réponse imminente aux menaces du Président de Pitit Dessalines et de cette foule compacte?L’économie, pour la majorité des auteurs, se définit par la formation, la production, la consommation, la recherche, la répartition des richesses et la responsabilité sociale. Chez nous, la formation, la production, la recherche, la répartition des richesses et la responsabilité sociale sont méconnues pour ne pas dire méprisées.Si on connaît le taux de pauvreté national évalué à 69 % , depuis 2018, et le taux de pauvreté par département, aucun économiste n’a jamais poussé les recherches infradépartementales pour diagnostiquer et évaluer le taux de pauvreté par: 1) commune et milieu;2) par milieu rural, c’est-à-dire par village, par groupes d’habitations et par ménage rural;3) par milieu urbain, c’est-à-dire par quartier, par groupe de quartiers et par ménage urbain.S’il est facile pour un ménage informé ou une famille éclairée, avisée de calculer son revenu per capita (par tête) et de le comparer avec la moyenne nationale, la moyenne départementale ou plus loin avec la moyenne de la République Dominicaine, des pays caraïbéens dont les Bahamas, celles de l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, il est impossible pour des compatriotes peu cultivés de le faire.Ceci étant dit, le destin économique et socio-économique des compatriotes du pays est entre les bains de la Haute Bourgeoisie haïtienne, c’est-à-dire la bourgeoisie financière et le Pouvoir central représenté par la bourgeoisie administrative, véritable chien de garde de cette bourgeoisie.Notre bourgeoisie est la plus cynique, la plus brutale et la plus monstrueuse, c’est-à-dire la plus inhumaine des 35 pays du continent américain car, depuis la création du Groupe des Pays les Plus Pauvres appelés aussi les Pays les Moins Avancés (PMA), HAÏTI n’a jamais pu sortir de ce Groupe de la Mauvaise Gouvernance comme la Bolivie l’a fait car nous étions les deux seuls pays du continent classés dans ces PMA.Pour moi, la décision du Gouverneur de la BRH prouve qu’il est le vassal des forces occultes financières du pays qui sont bien connues du Pouvoir central et des élites intellectuelles qui se cachent dans les cabinets des ministres et des parlementaires influents.Notre Gouverneur a avoué dans sa conférence de presse le désordre économique au niveau des banques. Donc, il aurait dû agir avec professionnalisme avant les DÉCLARATIONS INCENDIAIRES du président de Pitit Dessalines.Sur le fond, ce dernier a effectué une bonne analyse du comportement de nos banquiers inciviques, inaptes à la régulation sociale et impitoyables envers la nation et plus précisément le tiers-état sieyésien. Par contre, nous désapprouvons sa méthode de « BOULE BANK LI TAP SITE YOUN APRÈ LÒT.Mwen pwopoze Moïse Jean-Charles pou li kreye yon «  KOMISYON EKONOMIK AK FINANSYÈ » pou al DISKITE ak Gouvènè Bank lan sou twa (3) Pwen li egzije yo:1) Gdes 80.- pour $US1.-2) remettre l’argent des transferts en $US à leurs destinataires;3) la suppression de la taxe $US1, 50 sur chaque transfert.Aucun intellectuel du pays, aucun Secrétaire ou Président d’un autre parti politique ne peut exprimer ces 3 revendications car ils sont tous dépendants de la bourgeoisie ou attendent les faveurs de cette dernière.En conclusion, en vertu du RESPECT DES VALEURS RÉPUBLICAINES, nous soutenons les revendications et rejetons la solution proposée.Patriotiques salutations Hérard LOUIS Genève, le jeudi 25 août 2022.