Encore un drame de la misère...et de l’indifférence !!

Quinze enfants sont morts dans l'incendie d'un orphelinat insalubre à Haïti.

D’après la presse qui s'en fait l'écho cet orphelinat  n'avait plus l'autorisation légale d'opérer depuis 2013, mais abritait environ 66 enfants

Cependant "début 2019, l'administration aurait constaté que seuls 35 des 756 centres d'hébergements de mineurs recensés à travers le pays disposaient d'une autorisation de fonctionnement. "

Bref la plupart sont largement hors des clous mais fonctionnent vaille que vaille.

Il serait peut-être temps de s’interroger sur la répartition des fonds récoltés par diverses ONG lors du séisme de Janvier 2010. Les fonds arrivés jusqu'à Haïti n'autaient été distribués  qu'environ au tiers des orphelinats haïtiens

"D'après les déclarations d'un des enfants, l'origine du feu viendrait de bougies qu'ils avaient allumées pour éclairer leurs chambres car le système électrique" avait "un problème" a indiqué la juge Raymonde Jean Antoine",. Un autre article indique que le générateur d’électricité était défaillant. Il n'est mentionné nulle part que l'augmentation du prix des carburants, qui a pourtant déclenché les émeutes de 2018, a certainement aggravé encore le problème.

Il est aussi dit et souligné que l'accès se faisait par "un escalier exigu et seulement une porte de sortie ouverte" mais il n'est pas fait mention de l'insécurité extérieure majeure que font régner les gangs dans le pays, qui fait e nombreuses victimes, dans l’indifférence totale de la communauté internationale.

Alors? Haïti a signé la Convention de la Haye qui garantit le droit des enfants et, formalisant strictement les procédures de l'adoption internationale, rend désormais impossible les adoptions directes.

C'est sans conteste un progrès au plan éthique et conceptuel mais des enfants petits se trouvent pris en otage entre des procédures d’adoption complexes, mais nécessaires, et des parents d’une extrême pauvreté qui n'ont plus les moyens de les entretenir. Le même article souligne que "Quelque 80% des quelque 27.000 enfants haïtiens actuellement placés en orphelinat ont au moins un parent en vie." Ils ne sont donc pas adoptables sauf consentement express des parents. Il s'est développé des procèdures compexes et coûteuses puisuqe actuellement une adoption reviendrait» entre 10000 et 15000 euros  aux adoptants dont peu semblent profiter aux autres enfants et bien plus aux intermédiaires.

La réponse de notre association, qui vaut ce qu'elle vaut, est pour l'instant de favoriser le maintien des enfants de Savanette Cabrale dans leur famille en aidant leur scolarisation et leur alimentation.

En Savoir plus

Haïti: 15 enfants tués dans l'incendie d'un orphelinat insalubre Orange

Haïti : quinze enfants meurent dans l'incendie d'un orphelinat insalubre France info