L'appel de Jean Michel

En cette période de crise sanitaire nous sommes plus que jamais en contact avec Savanette en Haïti, c’est ainsi que nous avons pu lire un article du « nouvelliste » envoyé par notre correspondant Wilfranc.

Dans un entretien accordé à ce journal de Port au Prince, le docteur Pape co-président de la commission multi-sectorielle du civid 19 déclare : » dans le meilleur des cas Haïti aura ses millions de contaminés, des centaines de milliers d’hospitalisés et des milliers de morts dans les prochains mois… »

Comment le système hospitalier haïtien prendra-t-il en charges ces malades ?

Le dr papa poursuit : » notre système hospitalier est en dessous de tout….. la commission multi sectorielle du civid n’a pas un sou… l’état n’a pas les ressources pour intervenir et réparer tout ce qui fait défaut depuis des décennies dans le système de santé ou dans l’éducation de la population à risque. »

Quel sens, dans ce contexte, peut avoir un confinement à grande échelle et quelles conséquences immédiates sur le plan alimentaire ??

Quels gestes barrières quand il n’y a ni eau propre ni savon pour se laver les mains ?? et bien sûr pas de masques !!!

Le docteur Pape ajoute : »le pays baigne dans l’incrédulité et le fatalisme, le sentiment d’urgence absolue devant un danger imminent n’est pas partagé par tous, le coronavirus est encore perçu

comme une maladie lointaine pour pays étranger. »

Et pourtant !!!

C’est précisément pour sensibiliser les gens, autant que cela est possible depuis ici, la population de Savanette que nous efforçons de renforcer notre aide par l’intermédiaire de nos correspondants sur place, en échangeant des informations, en manifestant notre solidarité, nous avons aussi envoyé une aide alimentaire pour les enfants et les personnes âgées, en Haïti le confinement même relatif à des conséquences alimentaires immédiates ..

Le docteur Pape estime : « tout le personnel de santé en Haïti…. va jouer un match difficile, perdu d’avance .. »

Difficile d’imaginer les conséquences d’une telle crise sanitaire en Haïti, pays plongé dans toutes les crises depuis des années, où la désorganisation et le manque de moyens de l’état aggrave au delà de toutes limites la situation que nous connaissons ici.

Plus que jamais nous devons nous mobiliser, pour maintenir, dans la mesure de nos moyens, l’aide que nous apportons depuis longtemps déjà, à Savanette.

Plus que jamais la solidarité doit se développer.

Plus que jamais nous avons besoin de vous.

Plus que jamais la population de Savanette a besoin de soutien des de votre solidarité.

 

Résumé par Didier

le Dr Jean William Pape, coprésident de la Commission haïtienne multisectorielle de gestion du Covid-19 fait part de son extrême inquiétude face à l’épidémie.

Certaines études prédisent des milliers de morts dans les prochains mois mais sans intégrer plusieurs facteurs.

L’état désastreux du système hospitalier, un nombre important de jeunes avec des comorbidités, hypertension notamment, et surtout le manque total de ressources d’un État haïtien défaillant, peu enclin à faire preuve d’autorité pour affronter la menace d’un « match » difficile perdu d’avance

A ces éléments factuels s’ajoute un sentiment d’incrédulité de la population fasse au danger imminent.

La conclusion du Dr Pape est glaçante

« Tout le monde est à risque face au Covid-19. Faites tous très attention pour ne pas rejoindre les statistiques de ceux qui risquent de mourir dans les prochaines semaines en Haïti simplement parce qu'ils étaient vivant.