AHFADEM

Gilles envoie des demandes pour les familles suivantes, familles de jeunes qu'il connait et parraine et qui ont tout perdu dans le séisme

Famille Abdias

abdiasa 

abdiasb

 

Famille Fanfan

fanfana

 

fanfanb

Famille Gedeon

gedeona

 

Famille Gedner

gednera

Objet: situation actualisee du seisme au 18 aout,

Jean Michel,
  • Ci dessous situation actualisee au 18 aout, montrant les effets devastateurs cumules du seisme et de la depression tropicale Grace, et la difficulte du deplacement des convois humanitaires
     

    "Haïti : Tremblement de terre - Flash Update No. 3 (18 août 2021) (Nations Unies)

    Le nombre de morts a grimpé à près de 2 000 et plus de 9 900 blessés, des chiffres qui continueront probablement à augmenter car les opérations de recherche et de sauvetage sont toujours en cours.

    • La Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) civile haïtienne (DGPC) a déclaré que 137 000 familles ont été touchées dans les départements du Sud, de la Grand'Anse et des Nippes. Environ 500 000 personnes, soit 40 % de la population totale des départements dans les départements touchés, ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence.

    • Près de 61 000 maisons ont été détruites et plus de 76 000 ont subi des dommages dans les trois départements les plus départements les plus touchés, laissant des milliers de personnes sans abri et entraînant un besoin urgent de solutions pour un hébergement d'urgence.

    • Une première évaluation rapide a révélé que 24 établissements de santé ont été touchés dans les départements du Sud, Nippes et de la Grand'Anse, dont 20 ont subi des dommages aux infrastructures et 4 ont été détruits.

    • Le passage de la dépression tropicale Grace a entrainé des inondations à Jacmel, Les Cayes et Marigot, ce qui a créé des risques supplémentaires pour la sécurité des maisons endommagées et les personnes laissées sans abri par le tremblement de terre. Lorsque la dépression tropicale Grace est passée sur la péninsule sud d'Haïti entre le 16 et le 17 août, les missions de recherche et de sauvetage ont été temporairement affectées. Cependant, les opérations se sont intensifiées avec l'arrivée d'équipes de recherche et de sauvetage supplémentaires et le personnel humanitaire se mobilise afin d'accélérer les opérations. Les équipes de recherche et de sauvetage ont réussi à sauver au moins 34 personnes des décombres. Grace a déversé environ 10 pouces de pluie (environ 25 cm) sur les mêmes régions du sud-ouest du pays qui souffrent encore de l'impact du tremblement de terre de magnitude 7,2. Les villes côtières, telles que Jacmel, Les Cayes et Marigot, ont subi des inondations considérables. Les autorités de la protection civile appellent les personnes touchées à la plus grande vigilance, car la combinaison de fortes pluies et de possibles répliques du tremblement de terre pourrait faire s'écrouler les murs et les toits fissurés des maisons endommagées.

    Avec des milliers de personnes déplacées dormant dans les rues alors que les pluies s'abattent, les populations vulnérables sont de plus en plus exposées au risque croissant de maladies infectieuses, dont le choléra, les infections respiratoires aiguës, les maladies diarrhéiques et le paludisme. Les déplacements à grande échelle, les mauvaises conditions de vie et l'accès limité à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène (WASH) sont des causes majeures de préoccupation, en particulier dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Dans la commune de Pestel, Grand'Anse, près de 1 810 citernes d'eau ont été endommagées ou détruites, créant un besoin urgent d'eau potable et d'assainissement.

    La gestion de la complexe situation sécuritaire et la négociation de l'accès humanitaire représentent les plus grands défis auxquels sont confrontés les partenaires humanitaires. Malgré des négociations réussies pour l'ouverture d'un "couloir humain" à travers les secteurs contrôlés par les gangs, des convois humanitaires à destination du sud, durement touché, ont été bloqués par les communautés sinistrées, dont les besoins liés aux différentes crises en cours ou au récent séisme en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène, de santé et d'insécurité alimentaire n'ont pas encore été satisfaits. Elles demandent que leurs besoins soient satisfaits avant que le convoi ne poursuive sa route.

    • Aujourd'hui, 18 août, deux autres convois humanitaires sont prévus pour apporter une aide aux personnes dans le besoin."
    Il faut aussi noter "une dizaine d'hélicoptères des garde-côtes et de l’armée des États-Unis qui jouent un rôle décisif dans le transfert des blessés des villes de province, où les hôpitaux sont dépassés, vers la capitale. A l’aéroport de Port-au-Prince, les hélicoptères partent avec des cargaisons d’aide et reviennent avec les patients. Sans arrêt, Black Hawk, Chinook et Pave Hawk vrombissent pour la bonne cause, l’assistance aux sinistrés avec des moyens dont Haïti ne dispose guère."
amicalement
gilles
Chers amis,
Dans le contexte actuel d'Haiti si instable sur le plan socio économique et politique, nous avons un besoin urgent de fonds pour prendre en charge: