L’association Action Solidarité Haiti Savanette Cabrale Grabels a tenu son AG le vendredi 7 février.

Le rapport moral a été approuvé à l’unanimité.

En 2019, dans l’impossibilité de mener nos actions sur place nous avons surtout tenté d’alerter les médias. En ce sens nous continuons notre pétition sur change.org pour inciter la diplomatie française à intervenir pour apaiser la crise actuelle. Nous vous invitons d'ailleurs tous, lecteurs interpelés par cet article, à la lire , la signer et à la faire signer

http://chng.it/TbCPwMGnDz

Par ailleurs quitus a également été donné au trésorier de l’association.

Enfin, à l’unanimité des présents il a été décidé de maintenir notre aide ( alimentaire et scolaire) aux enfants de l’école de Savanette Cabrale à son niveau actuel.

Nous avions effectivement prévu de nous désengager progressivement dès que les familles concernées accéderaient  à l’auto suffisance alimentaire grâce à la mise en place d’un troupeau de chèvres, communautaire et solidaire. Ce projet est  malheureusement retardé à cause de la situation actuelle.  Pour faire face à ces dépenses en 2020 nous allons intensifier les opérations de collectes,.

Si vous souhaitez nous venir en aide et soutenir nos actions, vous pouvez adresser vos dons au Trésorier ASHSG,

Jean Michel Grangeon 9 chemin Egalité 34980 Murles

Avant de clore la soirée par un apéritif convivial , le séisme meurtrier du 12 janvier 2010 et les troubles qui ensanglantent l’île depuis bientôt 2 ans ont fait l’objet d’un débat où ont été abordés quatre thèmes importants

les problèmes de l’adoption, les dérives de l’humanitaire, la formation des infirmières et la réforme constitutionnelle

L’adoption :

Depuis l’adhésion de Haiti à la convention de La Haye du 29 mai 1993 le rythme, antérieurement élevé, s’établit actuellement à 70 à 80 enfants par an. Le séisme a fait plus de 230000 morts donc énormément d’orphelins. Le nombre considérable de blessés a été très mal pris en charge par les structures de santé. La situation actuelle est déplorable et l’assassinat d’un couple de Français adoptants est d’une extrême gravité non seulement parcequ’il constitue un frein indéniable à ces procédures mais également parce que, à nos yeux, il engage la responsabilité des services français qui n’ont pas anticipé le danger couru par ce couple.

Les dérives de l’humanitaire

Les ONG présentent en Haiti à la suite du séisme ont assuré leur frais de fonctionnement sur les dons recueillis, cet argent n'a donc pas couvert les besoins des sinistrés. L’exemple le plus flagrant est celui de la fondation Clinton qui a pris en charge, au lieu et place de l’ONU les salaires et charges des membres de la la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti, en abrégé MINUSTAH pour plus de 400 millions de dollars annuel !!!! Quand on sait que ce sont ses membres qui ont apporté le choléra en Haiti et que nombre d’entre eux se sont rendus coupables de viols notamment sur de jeunes enfants on ne peut qu’être indterrogé par ce fonctionnement !!

Le système de santé

Totalement sinistré !! Plus d’infirmières, plus de sages-femmes et surtout aucune formation possible de ces métiers par manque de structures. Les enfants ne sont pas vaccinés, le taux de mortalité infantile est élevé. Nombre d’enfants et d’adultes, notamment blessés lors du séisme, ne disposent pas des prothèses dont ils ont besoin. Les fournisseurs potentiels, essentiellement nord-américains ne proposent que des prothèses extrêmement sophistiquées dont les coût sont totalement prohibitifs. En d’autre lieux, en Afrique notamment, confrontés aux mêmes problèmes les professionnels de santé locaux « inventaient » des prothèses parfaitement fonctionnelles avec les moyens du bord !!

La réforme constitutionnelle

Le Président Jovenel propose une réforme constitutionnelle !! Ce ne sera jamais que la 26° depuis 1804 !! Et comme les précédentes elle sera pas appliquée. Le texte de l’actuelle, extrêmement détaillé, de près de 300 articles, est partiellement la source de la situation politique. Depuis quatre ans le parlement n’a rien produit sur le plan législatif et la propre majorité du Pt Jovenel refuse la confiance aux trois premier ministre proposés. Parmi les pistes de réforme figure la reconnaissance de la diaspora haïtienne, notamment très présente au Canada, qui pourrai apporter un sang neuf politique, économique et social. Elle est violemment combattue par les autorités locales !!!!

 

 

Rapport moral 2019

Bilan comptable 2019

Budget prévisionnel 2020