Covid 19 et Haiti

Covid2

 

Qui s’intéresse à Haïti

Un séisme ou un ouragan sur Haïti retient l’attention des médias pendant un maximum de deux ou trois jours, et puis plus rien. On passe à autre chose plus vendeur.

Alors une pandémie pour laquelle il y a tant à dire, à redire, à polémiquer, à trafiquer les infos, à faire peur, ne laisse aucune place à l’évocation de la situation d’un si petit pays sans intérêt économique ni stratégique.

Et pourtant.

Nous venons de recevoir un mail terrifiant de Wilfranc

MAIL DE WILFRANC DEMANDANT DE L"AIDE 28/05/2020

Oui si dans votre pays développé où votre Etat(Gouvernement)travaille au profit de votre peuple il y a la faim. Chez nous en Haïti c’est le pire la faim était là avant même le Coronavirus pour le moment c’est le pire C’est à l’école que les enfants avaient l’habitude de trouver un plat chaud et voilà maintenant toutes les écoles sont fermées A Savanette Cabral je suis l’espoir de tous Tout le monde vient auprès de moi pour trouver quelques choses et voilà moi je depend de votre soutien Le Casec de la zone est malade il est encore à l’hôpital Il y a beaucoup de morts et beaucoup de cas de Coronavirus dans le pays«

Effectivement en France on signale, ici ou là, des difficultés d’approvisionnement alimentaire rapidement prises en charge par les structures existantes mais à ma connaissance personne n’est encore mort de faim.

Imaginons la situation à Haïti, déjà durement frappée par une grave crise économique avec la double peine d’une crise sanitaire, les moyens pour y faire face n’ayant rien à voir avec ceux que nous pouvons mettre en oeuvre en France.

Alors que faire

Nous n’avons pas autre alternative que de répondre rapidement et massivement à l’appel de détresse de Wilfranc. C’est la vie d’une centaine d’enfants et de leurs parents qui est en jeu. Nous n’avons pas le droit de rester les bras croisés.

Dans l’immédiat nous avons suspendu pour des raisons évidentes le programme « troupeau de chèvres ». Des fonds sont donc disponibles. Fidèles à notre approche nous allons évaluer très précisément les besoins réels et transférer les fonds nécessaires à Wilfranc.

Bien évidemment nous n’abandonnons pas le programme en cause qu’il faudra mettre en oeuvre le plus rapidement possible dès que la situation le permettra.

Nous avons donc besoin de votre générosité sur laquelle nous savons que nous pouvons compter.

Parallèlement nous avons entrepris un certain nombre de démarches, tant auprès des collectivités locales (Mairie, Département, Région) qu’auprès des paroisses dans lesquelles certains d’entre nous sont actifs.

Par avance les enfants de Savanette Cabrale vous disent merci